Bien-être et activité physique

Il n’est plus utile de le démontrer : faire du sport est excellent pour la santé !

A l’inverse, l’absence d’activité physique peut avoir des conséquences délétères sur notre santé physique ET psychique. Car outre l’impact positif d’une activité sportive régulière sur notre corps, le sport nous apporte, et dans une large mesure, des choses formidables pour notre esprit ! Grâce aux différentes hormones sécrétées durant l’activité physique, le corps et l’esprit vont connaître un pur instant de bonheur dont les effets vont pouvoir se prolonger au cours de la journée.

Parmi les hormones les plus connues, on trouve :

  • La dopamine : elle porte bien son nom ! Elle peut en effet créer une dépendance au sport en activant le plaisir et la vigilance tout en diminuant la fatigue. Également sécrétée lors de la prise d’alcool ou de drogue, elle dope l’organisme en le rendant plus vif et tonique. A quand des bars de sport !
  • Les endorphines : elles aussi portent bien leur nom puisqu’elles endorment la douleur et jouent donc un rôle semblable à celui de la morphine, en anesthésiant la douleur et en nous permettant ainsi de continuer nos efforts physique dans une pleine sensation de plaisir et de bien-être. Cette sensation commence très rapidement et se poursuit même après l’exercice !
  • L’adrénaline et la noradrénaline : principalement secrétées durant les phases de stress, elle le sont également durant le sport, pour nous permettre d’accroître nos compétences sportives. Elles sont par ailleurs des alliées de choix pour nous aider à brûler les graisses lors d’une activité physique, en évacuant le gras des cellules graisseuses.

Outre ces hormones libérées, l’activité physique permet également de bouger notre corps, en sollicitant des muscles et articulations que nous n’utilisons parfois que peu. Notamment lorsque nous travaillons. Certaines tâches, principalement bureautiques, peuvent nous contraindre à adopter une même posture pendant de longues heures.

Si en plus cette posture n’est pas naturelle pour le corps, ce dernier se retrouve alors exposé à un risque d’apparition de Troubles Musculo-Squelettiques (TMS). Première cause de Maladie Professionnelle en France, il s’agit d’affections péri-articulaires dont il est bien souvent impossible de guérir. Pratiquer une activité physique régulière permet donc au corps de se mouvoir, de
changer de position et de renforcer les groupes musculaires nécessaires au maintien postural. Faire du sport au bureau prend alors tout son sens !

Si en 2017, 77% des Français disent pratiquer régulièrement un sport, ils ne sont que 9% à en faire au travail car ils affirment qu’ils ne disposent pas des infrastructures nécessaires afin de recevoir leur dose d’hormones du bien-être !

Alors voyons comment nous permettre d’avoir une activité sportive quand le temps et le matériel manquent à l’appel.

« Le sport est une évasion complète de la vie » (François Hertel)

Tout d’abord, sachez que le meilleur moyen de faire du sport efficacement avec un impact notable sur la santé est de nous lever 40 minutes plus tôt. Eh oui, le sport au lever, juste avant le petit-déjeuner en guise de récompense, c’est un must ! Il permet de préparer au mieux le corps à la journée de travail, tout en dynamisant et éveillant l’esprit (rappelez-vous des effets boostant de la dopamine).

Sur le lieu de travail et en l’absence d’une structure adéquate mise en place par votre entreprise, il existe quelques astuces pour s’octroyer une pause sportive efficace et stimulante. Si vous disposez d’un bureau dans lequel vous pouvez vous isoler, c’est parfait et si vous travaillez dans un bureau partagé, n’hésitez pas à organiser des sessions communes, car le sport au bureau peut aussi être un moteur de cohésion sociale !

Voici quelques exercices simples à réaliser au bureau. Vous n’aurez besoin que d’une chaise et éventuellement d’un tapis de gym :

  1. Abdominaux : vous pouvez bien sûr réaliser une série d’abdominaux sur le sol, allongé sur le dos, jambes pliées, en relevant le haut du corps
    vers les genoux sans s’aider des bras. Les pieds ne doivent pas décoller du sol.
    Sinon, assis au bord de votre chaise, les avant-bras sur votre bureau, le dos bien droit, montez 5 fois vos genoux puis relâchez pendant 5 secondes.
    Pour ces deux exercices, pensez à bien gainer la sangle abdominale et à respirer bien sûr !
  2. Cuisses et mollets : pour cette exercice, vous n’aurez besoin que d’un mur !
    Il vous suffit de faire la chaise contre le mur ; le dos est droit, collé contre le mur et les jambes sont pliées en angle droit.
    Tenez cette position le plus longtemps possible.
    Vous pouvez aussi, sur le bord de votre fauteuil, maintenir le dos bien droit, poser les avant-bras sur votre bureau et lever simultanément les deux jambes pendant quelques minutes.
  3. Bras : celui-ci n’est peut-être pas le plus simple…
    Assis sur votre fauteuil, placez vos paumes à plat contre l’assise et soulevez vous avec la force de vos bras en réalisant successivement des flexions et extensions du coude.
  4. L’ensemble du corps : un simple exercice de gainage, que vous pouvez réaliser soit au sol sur un tapis, soit les bras en appui sur l’assise de votre fauteuil. Face au sol, le dos doit rester bien droit, en appui sur vos avant-bras d’un côté et sur la pointe des pieds de l’autre, gainez la sangle abdominale et tentez de maintenir la position le plus longtemps possible.
  5. Étirements : le yoga s’y connaît en étirement, alors servons-nous en !
    Debout, les pieds-joints, les bras le long du corps, fixez un point au loin pour commencer à trouver votre équilibre.
    Puis, sur l’inspiration, décollez vos talons pour vous mettre sur la pointe des pieds.
    Expirez et inspirez par deux fois et levez les bras le plus haut possible sur l’inspiration pour vous étendre au maximum.
    Après quelques respirations, faites descendre le plus lentement possible vos bras et vos pieds en expirant.
    Secouez vos jambes pour leur redonner du tonus.
    A l’inverse, tout en gardant les jambes tendues, allez chercher vos pieds avec vos mains pour étirer l’arrière des jambes en expirant.
    Refaites l’exercice en croisant les jambes et en changeant de croisement.

Il est assez facile d’adapter les exercices physiques les plus connus afin de les inclure dans vos pauses quotidiennes au travail.

Par ailleurs rappelons que la médecine préventive conseille de faire des pauses régulières toutes les deux heures. De véritables pauses où l’on se lève de sa chaise pour marcher, solliciter les  muscles et articulations qui ont tendance à être dans une position statique et également décontracter le muscle de la vue, en regardant au loin. Ne pas passer de son écran d’ordinateur à son écran de portable !

En somme comme on l’aura compris, pratiquer une activité sportive au travail permet à la fois un bien-être personnel au niveau mental avec la quantité d’hormones précieuses qu’il nous apporte, au niveau physique puisqu’il permet notamment de prévenir les TMS, mais il participe
également au bien-être collectif surtout lorsqu’il est pratiqué avec ses collègues, créant ainsi un esprit de groupe et facilitant les activités collaboratives et coopératives.

Le sport en entreprise est donc un moteur de performance en cela qu’il améliore la santé des salariés qui le pratique. Or, quand nous sommes en bonne santé, nous travaillons mieux.

Et quand on sait que 7 minutes de sport par jour au travail suffisent à améliorer considérablement sa santé, il va falloir trouver une parfaite excuse pour ne pas en faire !

Laisser un commentaire